2319171613_1_1_

Un nouveau système qui s'approche de plus en plus d'un cœur artificiel


    Une équipe de chercheur de Marseille dirigé par le professeur Monties s'engage dans un autre projet de cœur artificiel, qui consisterait à réaliser un appareil dont le système serait rotatif.
  Les avantages espérer d'un tel système seraient l'absence de valves, un rendement énergétiques bon et fiable, et enfin l'adaptation a la demande respiratoire qui varie en fonction de l'activité du patient.
  Les chercheurs trouvent une structure géométrique qui dérive du moteur de wankel. Selon le type de défaillance cardiaque, ce type de pompe peut remplacer un ventricule ou le cœur entier.

  Des essais ont effectué avec une pompe double sur un animal, les résultats sont concluants du point de vue de l'hémodynamique (dynamique du sang ). Cependant ce test à permis de détecter des risque d'hémolyses donc destruction de globules rouges, assez élevé comportant donc un réel danger pour le patient.