2319172135_1_1_

    Ce dernier appareil n'a pas pour objectif de remplacer le cœur naturel défectueux mais au contraire de lui porter assistance : c'est une alternative au cœur artificiel. Elle consiste en la mise en place d'une hélice de type « vis » sans fin au sain du ventricule gauche.

    Fonctionnement

  Le mécanisme de ce système permet d'aspirer le sang dans la cavité ventriculaire et de l'éjecter dans l'aorte. L'hélice mesure 9mm de long et est introduite par l'artère fémorale. Elle est entrainé à grande vitesse (25000 tours/min) par un câble protégé par une graine en téflon relié a un moteur électrique extracorporel. Cette pompe à sang soulage considérablement le ventricule défaillant mais présente néanmoins certains inconvénients.

    Inconvénients

- Difficulté d'insertion
- Formation de caillots dans la cavitéventriculaire
- Débits sanguin insuffisant ( 3,5 litres de sang par minute contre 5 à 6 litres pour un cœur naturel )

Du fait de ses nombreux inconvénients, ce système d'assistance cardiaque ne peut permettre à un patient d'excéder quelques jours.