Depuis 20 ans, le professeur Carpentier effectue, en partenariat avec à la société EADS, des recherches au sujet d'un nouveau type de cœur artificiel, qui présenterait à l'identique toutes les caractéristiques d'un cœur naturel tant dans sa géométrie que dans son autonomie. Afin de mener à bien son projet, son groupe de recherche ( Carmat ) reçoit des millions d'euros pour le financement du prototype.

P869457D731321G_apx_470__w_ouestfrance__1_

    1) Présentation


    Ce nouveau cœur artificiel a pour objectif de sauver des patients en insuffisance cardiaque dont la transplantation est impossible.
Les cas de figure auquel une transplantation est impossible sont :

- Une hyper tension artérielle,

- Du diabète,

- Une hépatite...

    2) Structure

2320167659_1_1_


    Les matériaux utilisés pour ce cœur artificiel sont des matériaux biosynthétique. Il pèse 1.200 grammes soit quatre fois plus qu'un cœur humain. Pour remédier à cet unique défaut technique, un deuxième modèle est en cours d'élaboration et ne pèsera que 900 grammes.
Avec son architecture à l'identique de celle d'un cœur naturel, le prototype de Carmat possède deux ventricules dont le débit est géré par des capteurs de pression. Ses concepteurs précisent que la prothèse utilisée s'adapte en fonction du patient.


    3) Atouts 

- Il ne peut pas provoquer de rejet

- Il ne nécessite pas la prise de traitements

- Il offre au patient une liberté totale comme si celui-ci possédait un cœur naturel

- Son énergie est concentrée dans des batteries rechargeables

- Les matériaux utilisés sont biosynthétique et donc limitent la formation de caillot sanguin
.

    4) Vers l'avenir

    Ce cœur ,étant quasiment autonome puisqu'il na pas besoin de machine pour fonctionner, est aujourd'hui vu comme une invention révolutionnaire dans le domaine médical. Afin de réaliser des essais techniques sur des patients entre la vie et la mort, Carmat va soumettre son prototype à l'agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).

  Aujourd'hui c'est une entreprise californienne qui fabrique les pièces du prototype de Carmat cependant le professeur Carpentier aimerait qu'à l'avenir son cœur artificiel soit fabriqué en France.