Ces cent dernières années ont permis une réelle révolution de la technologie cardiaque. Ce qui semblait hier encore impossible est aujourd'hui réalisable grâce à un travail en partenariat avec les chercheurs (issus de la filière médecine), les ingénieurs, les techniciens et les biologistes.

    Ceux-ci ont mis au point différents systèmes de coeur artificiel plus ou moins fiable au début dont le coeur pneumatique, le coeur rotatif et l'assistance cardiaque. Donc après plusieurs essais les checheurs on continuaient de perfectionner ces modèles pour que les patients puissent vivre comme un individu normal, sans être gêné par une valise de batterie ou de devoir rester enfermé à l'hopital. C'est pourquoi, on a voulu créer un coeur quasiment autonome.

  A ce jour, la formidable avancée technique permettra la mise en place d'un coeur fiable et autonome si les essais du coeur Carmat s'avèrent concluant. Ainsi, l'objectif d'allonger l'espérance de vie des patients souffrant de pathologies cardiaques sera atteint et pourrait ouvrir la recherche vers le remplacement d'autres organes défectueux actuellement remplacés par des greffons humains peu nombreux.

  De plus, les patients ne devraient plus souffrir ou ne devraient plus avoir de complications tel que devoir prendre des médicaments. Bien sûr le coeur Carmat est aussi beaucoup plus simple à transporter car il est totalement implantable et sans soucis de fils transthoracique.